Articles

Ecole des Beaux-Arts

Image
Tout comme dans notre exemple du château de Vincennes , deux rectangles d’or superposés en sens inverse définissent la largeur de l’entrée. Ce principe de composition se retrouve partout en architecture classique.    La composition artistique de la cour vitrée du Palais des Etudes peut être comprise en y superposant des rectangles d’or entrecroisés. Largeur et hauteur des baies et des étages, correspondent au rapport d’extrême et moyenne raison. Les proportions du rectangle d’or définissent la composition et la composition définit des rectangles d’or. La symétrie agit comme dans un jeu de miroirs.

Eglises parisiennes

Image
 Une bibliothèque complète peut être consacrée à l’étude architecturale des églises de Paris. Nous ne donnerons que deux exemples, au hasard. Ci-dessous, il s’agit du maître-autel de l’église Saint-Nicolas-des-Champs . Toute la composition de cet autel est rythmée par les proportions du rectangle d’or. Comme dans toutes les églises, on ne peut déplacer les éléments sans produire de faute dans leur conjugaison.     Ci-dessous, l’église Saint-Paul-Saint-Louis : Ces quelques exemples nous montrent d’une manière simpliste - mais juste - que tous les éléments de la façade sont disposés et proportionnés par des rectangles d’or  : portail, porte, bandeaux, entablement, niches, ornements, etc. Le parti pris architectural est évident.  Et de rappeler notre étude sur l'église Saint-Nicolas du Chardonnet (téléchargement gratuit) :

Château de Vincennes

Image
  Deux rectangles d’or superposés en sens inverse définissent la largeur du donjon. Les espaces vides font partie intégrante de la composition : le ciel devient un espace positif. Plusieurs autres rectangles d’or peuvent être relevés dans cette image.    Le plan initial du château de Vincennes a été plusieurs fois modifié au cours des siècles. Il convient donc d’en considérer les plus grandes lignes. Enceintes et jardins sont bien délimités par un rectangle d’or et, très certainement, la composition d’origine y correspondait-elle plus encore. Ce plan peut être consulté sur Wikipédia .

Les étapes de la construction du château de Versailles

 Un document .pdf, proposé sur le site officiel . https://www.chateauversailles.fr/resources/pdf/fr/public-spe/brochure_construction_chateau.pdf

La colonnade du Louvre

Image
    La colonnade du Louvre fut gratifiée de critiques très positives en son temps. Sur cette façade (ici découpée) deux rectangles √5 définissent la largeur de l’entrée, tandis que d’autres rectangles d’or rythment tous les rapports de proportionnalité entre les différents éléments.  

Les façades du château de Versailles

Image
     La composition architecturale est rythmée par les proportions du rectangle d’or : étages, croisillons, entablements, colonnades... Les rectangles d’or s’entrecroisent et se superposent, pour définir nuances et symétries.  

Le château de Versailles, vu par satellite

Image
  Plusieurs ouvrages abordent déjà la question du symbolisme géométrique auquel répond le château de Versailles. Mais nous n’avons lu nulle part que l’essentiel de la grammaire de cet édifice est dicté par le respect des proportions du rectangle d’or. Jardins, façades, baies, colonnes, espaces vides et pleins... Tout à Versailles est conforme aux proportions divines.